Actualités

Jō : exercices #1

par Romuald publié le 02.05.20

Pour changer un peu des exercices précédents au bokken (bokken #1 et bokken #2), Romuald prend le jō et vous présente quelques enchaînements qui vous permettront de travailler votre coordination ainsi que vos déplacements. À vous de jouer !


aikido_jo

Étape 1

Tout d’abord, je trouve que le jō se prête particulièrement bien à des exercices d’échauffement tout en souplesse. Vous pouvez l’utiliser en ce sens avec les quelques mouvements proposés. Mais sentez-vous libres de les prolonger et d’en ajouter d'autres. La seule règle : ne pas se faire mal. Pour cela, ne forcez aucun mouvement et ne prenez pas de positions exagérées. Respectez vos limites corporelles. C'est aussi ça l'aikido.

 

Pour les étapes qui suivent, le déplacement est toujours le même : un tai sabaki à 180°. Il est parfois nommé irimi tenkan, mais je préfère différencier ces deux déplacements de la façon suivante :

• irimi tenkan : c’est le pied avant qui avance et sur lequel se fait le pivot (pas de changement de garde)
• tai sabaki : c’est le pied arrière qui avance et sur lequel se fait le pivot (changement de garde)

Donc ici, le déplacement proposé est un tai sabaki à 180°, en cela que c’est le pied arrière qui impulse le mouvement.

 

Étape 2

Je suggère aux débutants de commencer par cette étape et d’enchaîner les frappes en continu en veillant à effectuer un tai sabaki correct. Vous pouvez vérifier que vos pieds restent bien sur une ligne droite, sans en dévier, que ce soit pour le tai sabaki ou pour les tsugi ashi (pas chassés). Pour les gradés, je propose de varier ensuite avec des tai sabaki sur des angles différents (90° ou autre et de chaque côté).

Le mouvement du jō est assez simple. Il faut  tout d'abord bien assimiler le déplacement avec les pieds. Très classique, répété de nombreuses fois pendant les cours (rappelez-vous du bon vieux temps où on pratiquait l’aïkido à plusieurs…).

Étape 3

On ajoute les mouvements et frappes du jō. Je ne détaille pas dans le texte car c’est plus facile visuellement. Certains retrouveront bien entendu des mouvements de katas déjà répétés (notamment celui des 31 frappes). On fait un mouvement d’un côté et un mouvement (légèrement différent) de l’autre côté, puis on revient à la position initiale.

Étape 4

On enchaîne les mouvements de chaque côté sans interruption et on peut varier le rythme si on est à l’aise. C'est un peu la même progression que pour les exercices proposés précédemment. Commencez par travailler lentement pour assimiler les mouvements, les positions de corps et les déplacements, quitte à ce que ce soit un peu décousu. Une fois que le corps a enregistré l'exercice dans sa globalité, sans aller plus vite, liez toutes les étapes du mouvement. Lorsque vous êtes à l'aise, vous pouvez accélérez le rythme pour travailler le cardio. Attention cependant à ne pas avoir des déplacements brouillons ou des coupes moins précises.