Actualités

Toute l'actu

Jō : exercices #2

publié le 12 mai 2020, par Romuald

Dans la première série de vidéos de déplacements avec le jō, nous avons abordé le tai sabaki le plus commun, c’est-à-dire en avançant. Voici maintenant un exercice présentant également un déplacement tai sabaki mais cette fois-ci en partant vers l’arrière.


jo_aikido_arme

Ici, c'est en fait le pied arrière qui amorce le mouvement en premier, mais vous verrez que le déplacement se fait toujours en s’orientant avec le poids sur la jambe avant. En aïkido vous réalisez souvent ce déplacement  — même sans vous en rendre forcément compte — dans certaines formes ura des techniques comme irimi nage ou bien au moment de la projection de uchi kaiten nage.

 

Étape 1

Si on détaille, en partant pied gauche devant, en garde kamae :

1. le pied arrière (droit) se décale vers l’arrière et le côté,
2. le pied avant vient se placer à proximité du pied arrière, dans la direction opposée (180°),
3. le corps se réoriente, et le pied arrière avance pour devenir…le pied avant,
4. l’autre pied se replace de façon à être orienté à nouveau en garde kamae sur une ligne.

Ensuite on fait la même chose de l’autre côté, pour revenir au point de départ.

J’insiste sur le fait que le dernier mouvement (replacement du pied en 4) permet de se replacer en ligne et ainsi de :

- placer son poids sur la jambe avant,
- ne présenter d’un profil au partenaire en face, et non pas tout son corps,
- éviter le retour de son propre jō dans les jambes…

Étape 2

Même déplacement avec le jō. Pour les débutants, prenez soin de regarder la prise du jō au départ du mouvement. Cette prise ne change plus pendant tout le déplacement. Le jō glisse seulement le long des mains, sans changement de prise.

Étape 3

Si vous vous sentez à l’aise, vous pouvez reprendre ce mouvement au jō, un peu plus élaboré.  Attention à :

- utiliser l’inertie du jō dans la 2ème partie du mouvement (à partir du moment où il est maintenu par la paume, quand on est pied droit devant),
- maîtriser le jō le plus verticalement possible, et coude en bas lorsqu’on revient pied gauche devant.

 


Avant chaque frappe, vous pouvez visualiser un partenaire face à vous qui vous attaque. Ceci vous aidera à rester bien en ligne et réaliser ainsi des frappes qui soient dans le plan du corps.

Bon entraînement à tous, et bonne continuation. Nous nous retrouverons sur les tapis avec un plaisir de pratiquer qui sera encore plus dans l’échange !

Dozo ! どうぞ

 

Toute l'actu